Recette du Tiramisu aux languettes

Tiramisu : Donne moi ta force.

Depuis tout petit, j’ai toujours adoré les desserts que sont le Tiramisù et la Panna cotta, mais l’un comme l’autre manquent de sensations, de corps pour créer une véritable émotion. Voici donc comment j'ai décidé de créer un Tiramisu aux languettes.

L'opulence.

« En un mot, la pâtisserie, ce doit être l’opulence. » rappel le chef François Perret, meilleur pâtissier 2017.
Lorsqu’on m’a demandé de créer une recette, c’est donc tout naturellement que je me suis tourné vers le Tiramisu, en me lançant le défi de le rendre opulent.
Le challenge est de taille pour travailler ce classique de la pâtisserie italienne.
Je veux donc qu’il soit simple, élégant, gourmand, et opulent. Visuellement, gustativement, et émotionnellement. 

Le dessert n’aurait pas pu être mieux choisi. Le Tiramisù tire son nom de l’italien, et signifie « tire-moi vers le haut », « remonte-moi le moral », autrement dit, « redonne-moi des forces ».  

Tiramisu languettes

Si des légendes italiennes lui prêtent des vertus aphrodisiaques dès le 15ème siècle à Venise, ce n’est que vers la fin des années 1960 que la première recette a été officialisée.

L'histoire.

Le Tiramisù aurait donc été inventé par le chef Loli, qui créait alors des desserts inspirés de découvertes culinaires lors de ses séjours à l'étranger.
Il peut être servi sous différentes formes, dressé en tranches, en dôme, en bûche, en charlotte, mais c’est dans des verrines que nous avons décidé de vous le présenter aujourd’hui.

Pour sa réalisation, nous allons utiliser du Mascarponne, un fromage frais italien, originaire des régions de Piémont-Lombardie.
Nous allons également utiliser des jaune d’œufs de plein air.
J’attire l’attention sur l’importance du plein air. Les œufs des poules élevées au sol, en plein air, bio si possible, sont bien plus colorés, plus nutritifs, et leur goût est autrement plus riche que celui des œufs de poules élevés en batterie.
Si on veut de l’opulence, cela passe sans aucun doute par l’excellence des ingrédients sélectionnés.

Nous conférons également une importance primordiale au café que nous allons sélectionner, puisqu’il imbibera les languettes pour leur donner son goût.
Pour votre Tiramisu aux languettes, préférer un café court, serré, fait avec une cafetière à grains. L’important, pour avoir un bon café, est que le grain soit fraîchement moulu.

Passons à la dégustation.

Par ce beau temps de mai, nous nous installons à table. Le soleil plombe et donne aux verrines un air méditerranéen.
Nous prenons les photos à l’extérieur où ce soleil majestueux, brille, sans l’ombre d’un nuage.
Vint le moment de déguster.
Tout y est. Les textures sont celles attendues, les couleurs, le montage, la présentation.
Visuellement, j’ai envie de le manger en deux coups de cuillères. C’est très appétissant.
Je le prends en main, plonge la languette dans la crème, douce et onctueuse. Le crumble apporte du craquant, le cacao l’amertume. 

L'expérience.

Je prends une cuillère de Tiramisu aux languettes. Je sens alors le parfum anisé de la languette, la douce amertume du café dans lequel elle a trempé remonte, et le cœur encore craquant cède. Une imbibition parfaite du café. 

Je cherche une touche acidulée, je me dis qu’il manque peut-être quelque chose au fond.
Je prends une seconde cuillère, et là, c’est l’explosion gustative, je tombe sur le coeur de miel de sapin crémeux.
Les cristaux de miel apportent cette touche délicatement acidulée qui fond sur la langue. Tout y est, on a un équilibre parfait des saveurs et des sensations en bouche, une surprise douce et explosive qui vous caresse les papilles. 

En espérant que vous aussi, vous pourrez vous régaler avec votre Tiramisu aux languettes.

C’est ça l’opulence. Objectif atteint !

Laisser un commentaire